1 - Système politique

 

1- Système politique :

 

la 7eme république se veut laïque, et soumise avant tout aux principes de Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et DDHC.

Elle à pour objectif de rendre le pouvoir au peuple, de protéger ses droits, et d'être un modèle pour les autres pays du monde.

 

Le peuple sera représenté par le président de la république, le ministre, le conseil constitutionnel, les maires, et les Assemblés territoriaux. Les élus seront choisis au suffrage universel , les lois passeront seulement si elles sont approuvées par référendums.

 

Article1 - Je proclame la déclaration de la 7eme République laïque et reconnais pour fondement la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 (DDHC) et la déclaration Universelle des droits de l'homme (DUDH).

 

Aticle2 - Tout partis politique, toutes tendances confondues, n'existe plus. En effet, ils ont prouvé qu'ils divisaient le peuple, confisquaient son pouvoir, ne tenaient pas leur promesses.

 

Les représentants du peuple seront le Président, les ministres, les maires, les Assemblés territoriaux, le conseil Constitutionnel, et le peuple en tant qu'élu.

Pour représenter efficacement le peuple, je propose de systématiquement chercher des compromis qui conviennent au plus grand nombre.

Les députés Européens, l'assemblée nationale, le sénat seront supprimés. En effet, ont failli à leur mission de représenter le peuple, et ont a abusé de sa confiance, lui laissant une dette d'environ 1400 milliard d'euros, à leur train de vie scandaleux et à l'irresponsabilité politique dont ils ont fait preuve.

 

Article3 - Fonctionnement des nouvelles institutions politiques.

 

 

Une démocratie participative

Le peuple sera très fréquemment consulté, par le biais de référendums et d'élections directes. Chacun sera véritablement acteur de la politique du pays.

 

Élections et électeurs

Les élections seront libres et anonymes, les électeurs seront tous des citoyens français et tous les résidents de plus de dix sept ans (dix sept ans y compris).

 

Référendums

Le peuple sera consulté pour le passage de chaque loi, par référendum, tous les deux mois: Les questions seront posées clairement et sans ambiguïté, en toute transparence.

Chaque électeur votera oui ou non.

En cas de refus du passage d'une loi, celle-ci pourra être modifié et représenté au peuple deux fois au maximum.

 

 

Ainsi toutes les lois, nécessairement adoptées par la majorité, seront d'intérêt général.

 

Élection du président de la république

Le Président de la République sera élu pour sept ans, et pourra faire jusqu'à deux mandats, consécutifs ou non.

Tous les candidats à la présidentielle expliqueront leurs programmes lors de débats sur les chaînes de télévisions et radios publiques, avec des temps et espaces d'expression strictement égaux pour chacun. Un journal des élections où le programme de chacun apparaîtra sera distribué gratuitement à tous les électeurs deux mois avant les élections.

Un mois avant la date des élections, un vote sera organisé et chaque électeur devra choisir les candidats qu'il appuiera pour ce premier tour.

Les deux candidats qui auront le plus de voix se présenteront au second tour. A l'issue du second tour le candidat qui aura réuni plus de 50% des voix (hors abstention ou vote

blanc) sera élu Précisent de la République.

 

 

Choix des Ministres

Il n'y aura plus de premier ministre. Le Président sera secondé par les 15 ministres choisis par le peuple.

Les ministres seront élus pour une durée de sept ans, renouvelable deux fois au maximum.

Les ministres seront proposés par le Président, qui expliquera les motivations de ces choix aux électeurs, dans un souci de transparence, par courrier. Ils seront ensuite validés ou non individuellement, par le peuple lors d'un vote.

En cas de refus prononcé par la majorité, le Président soumettra une nouvelle proposition jusqu'à ce qu'il obtienne l'accord du peuple,

Un ministre des affaires européennes, sera chargé de proposer par référendum les positions de l'Union européenne dans tous les domaines. Ainsi le peuple sera vraiment acteur de sa politique quant à l'Europe.

 

 

Conseil Constitutionnel

Le Conseil Constitutionnel sera dissous puis choisi par le peuple, par le biais d'élections, tous les sept ans. Les mandats peuvent être renouvelés, si le peuple le souhaite, deux fois au maximum.

Les candidats présenteront leurs idées, chaque électeur en choisira cinq lors d'un

vote.

Les trente personnes qui seront élues par le peuple siègeront au Conseil Constitutionnel.

 

 

Élection des Maires

Les maires et les élus locaux seront élus pour une durée de sept ans, renouvelables deux fois au maximum.

Les maires et les élus locaux seront choisis par le peuple en suivant ce même système, mais à l'échelle des localités.

 

 

Syndicats dans les entreprises

Dans chaque entreprise, un syndicats sera chargé de faire prendre en compte les revendications des salariés:

  • Pour plus d'efficacité, il n'y aura plus de multiples syndicats mais des élections annuelles ou chaque employé (à temps plein comme à temps partiel) pourra voter.

  • En fonction de leur popularité, les syndicats disparaitront ou s'émanciperont du monde du travail pour faire circuler leurs idées démocratiquement.

  • Les employés seront interrogés par le biais de questionnaires semestriels sur leurs conditions de travail: Les syndicats mèneront des études pour résoudre le problème, et soumettront leurs propositions par référendum interne. Un espace de libre expression où chacun pourra évoquer les problèmes qui le touchent personnellement.

    Les questionnaires seront anonymes.

 

 

Rémunération des élus

Tous les élus seront des salariés au service du peuple, leur rémunération sera honnête

mais pas trop importante: Ces postes honorifiques ne doivent plus être convoités pour des raisons financières.

Les privilèges des élus seront abolis, ils mèneront un train de vie modeste, sans dépenses inutiles et néfastes pour le peuple.

Pour la retraite, ils seront soumis aux même droits et devoirs que tout citoyen.

 

 

Contrôle des élus

Toute immunité sera supprimée: Les élus doivent respecter la loi de façon exemplaire, et seront punis en cas d'abus de la même façon que tout citoyen.

Lors de toute élection, en cas de taux d'abstention ou de vote blanc de plus de 25%, le peuple sera consulté sur les solutions à apporter à ce qui sera considéré comme une crise politique, un manque de confiance à prendre en compte absolument.

En effet le peuple à droit de regard et de sanction sur la politique menée par son pays.

 

 

En pratique

Les électeurs voteront au moyen de cartes à puces à codes (comme les cartes bancaires), qui bénéficieront de la plus haute fiabilité et des meilleurs systèmes de sécurité.

Les empreintes digitales de chacun seront relevées et comparées pour éviter que certaines personnes votent illégalement pour d'autres.

Ils pourront voter dans des bureaux situés dans chaque quartier, et auront un délai de deux jours. Les votes seront comptabilisés instantanément au soir du deuxième jour, sous haut contrôle judiciaire.